Accueil conseils Les sages conseils de Jules Boucher sur la pratique de la Magie

Les sages conseils de Jules Boucher sur la pratique de la Magie

0
0
87

Dans son Manuel de Magie Pratique (1992), Jules Boucher, après avoir expliqué la manière d’aménager son occultum (espace de travail magique), précise que celui-ci doit idéalement rester secret:

« Une personne étrangère aux choses de la magie, en voyant un occultum, se demandera si le cerveau du propriétaire n’est pas atteint de fêlures plus ou moins profondes… elle verra là une sorte de « spiritisme », elle ne comprendra pas.

Vouloir discuter, serait perdre son temps. A moins que le magiste ne soit assez savant en connaissances profanes pour pouvoir réfuter à l’avance toutes les objections possibles.

On se gardera donc de montrer l’occultum. Mieux encore on ne parlera pas de ses recherches et de l’expérimentation à laquelle on se livre. Le vieil adage occulte trouve ici toute sa valeur:

Savoir pour Vouloir sciemment;

Vouloir pour Oser délibérément;

Oser sans craintes et sans faiblesse;

et Se taire d’une manière absolue.

Le magiste ne doit pas faire de prosélytisme. Seuls viennent à la magie ceux qui sont aptes à la comprendre; ils viennent à elle comme un fruit mûr se détache d’un arbre… »

Fr. Kearan.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par coursoccultisme
  • Se protéger (partie 2)

    Les branches d’Eolh Eolh est l’une des runes les plus célèbres; c’est au…
  • Se protéger (partie 1)

    Rien de théorique pour l’instant, que du pratique! Pourquoi « se protéger…
Charger d'autres écrits dans conseils

Laisser un commentaire

Consulter aussi

« Si vous voulez vivre, commencez par tuer le vieux monstre qui est tapi en vous »