Accueil cercle La « conjuration universelle »

La « conjuration universelle »

Commentaires fermés
0
102
V0025811EBL Witchcraft: the devil talking to a gentleman and a judge (?)

 

Pour le sorcier ou la sorcière qui chercherait une conjuration générique pour ses évocations d’élémentaux, d’anges ou de démons, en voici la formule, telle que rapportée par Ferdinand Denis dans son Tableau historique, analytique et critique des sciences occultes (1830).

« Pour opérer ces évocations il faut avoir soin de se placer dans un cercle magique. Nous nous contenterons de citer ici la conjuration universelle de Grimoire du pape Honorius, publié à Rome en 1670.

Moi (on se nomme), je te conjure, esprit (on nomme l’esprit qu’on veut évoquer), au nom du grand Dieu vivant qui a fait le ciel et la terre et tout ce qui est contenu en iceux, et en vertu du saint nom de Jésus-Christ, son très-cher fils, qui a souffert pour nous mort et passion à l’arbre de la croix, et par le précieux amour du Saint-Esprit, trinité parfaite : que tu aies à m’apparaître sous une humaine et belle forme, sans me faire peur, ni bruit, ni frayeur quelconque. Je t’en conjure au nom du grand Dieu vivant, Adonay, Tetragrammaton, Jehova, Tetragrammaton, Jehova, Tetragrammaton, Adonay, Jehova, Othéos, Athanatos, Adonay, Jehova, Othéos, Athanatos, Ischyros, Athanatos, Adonay, Jehova, Othéos, Saday, Saday, Saday, Jehova, Othéos, Athanatos, Tetragrammaton, à Luceat, Adonay, Ischyros, Athanatos, Saday, Saday, Saday, Adonay, Saday, Tetragrammaton, Saday, Jehova, Adonay, Ely, Eloy, Agla, Ely, Agla, Agla, Agla, Adonay, Adonay, Adonay !

Veni (on nomme l’esprit). Veni (on nomme l’esprit).

Je te conjure derechef de m’apparaître comme dessus dit, en vertu des puissances et sacrés noms de Dieu que je viens de réciter présentement, pour accomplir mes désirs et volontés, sans fourbe ni mensonge, sinon saint Michel, archange, invisible, te foudroiera dans le plus profond des enfers ; viens donc pour faire ma volonté ».

Voilà pour la conjuration universelle. Curieusement, Ferdinand Denis semble s’étonner de l’emploi des noms sacrés dans ces formules généralement destinées à la sorcellerie la plus noire. Mais quel opérateur, même animé des plus sombres desseins, s’octroierait le luxe de se dispenser de l’immense énergie des noms de puissances et de l’égrégore biblique ?

Fr. Kearan.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par coursoccultisme
  • Le Cercle Magique!

Charger d'autres écrits dans cercle
Les commentaires sont fermés.

Consulter aussi

Se protéger (partie 1)

Rien de théorique pour l’instant, que du pratique! Pourquoi « se protéger…