Accueil bougie Se protéger (partie 3)

Se protéger (partie 3)

0
0
50
encens

Nous allons voir à présent comment se protéger à moindre frais, avec du matériel que vous possédez forcément chez vous ou que vous pouvez vous procurer aisément.

1. Les bougies:

N’importe quelle bougie fera l’affaire; si votre budget le permet, offrez vous la ou les bougies qui vous font de l’œil. Si la bougie est un objet éphémère, cela ne signifie pas pour autant qu’elle ne puisse pas être travaillée, ouvragée, colorée, etc.. Personnellement, j’apprécie les bougies les plus simples; les bougies en cire d’abeille sont à mon avis les plus agréables.

Le feu de la bougie a une vertu purificatrice et protectrice. Il sera votre allié le temps nécessaire. Si on vous a joué un mauvais tour, si vous êtes en colère, si vous vous sentez attaqué(e), allumez une (ou plusieurs) bougies et laissez vous aller devant la danse des flammes. La Flamme de la bougie « brûlera » les énergies négatives provenant de vous ou de l’extérieur; elle peut également vous envoyer des messages et des visions si vous savez lâcher prise. En cas de coup dur, si vous avez particulièrement besoin de protection, allumez votre bougie plusieurs fois dans la journée, et surtout le soir avant de vous coucher. Si vous êtes sûr(e) de votre installation, vous pouvez également laisser une chandelle allumée en permanence; personnellement, je ne m’y risque pas. Faites particulièrement attention si vous avez des animaux, et évidemment des enfants, qui pourraient renverser l’installation. Il ne faut jamais laisser la bougie trop longtemps loin des yeux.

La purification et la protection par la bougie est d’une efficacité redoutable, et d’une simplicité qui l’est toute autant! Ce serait un grand tort de s’en priver, en particulier lorsqu’on pratique les arts magiques; c’est aussi une solution très simple pour lutter contre les énergies négatives qui nous tourmentent au quotidien. Notez toutefois une chose importante: il est déconseillé de souffler sur la flamme de la bougie pour l’éteindre après utilisation. Préférez l’usage d’un éteignoir.

 

2. Les encens:

Même chose avec les encens. Il y en a pour tous les goûts, ou, plutôt, pour tous les odorats! Bien évidemment, à l’image des bougies d’ailleurs dont les couleurs peuvent-être utilisées en lien avec certains rituels, les encens et essences ont chacun leurs particularités. L’encens de genévrier, par exemple, est particulièrement recommandé pour la protection – notamment nocturne. La sauge ou le Palo Santo, en branches ou en poudres, sont particulièrement efficaces pour purifier et supprimer les énergies négatives. Toutefois, toute odeur qui vous sera agréable pourra être utilisée pour vous protéger.

L’avantage de l’encens est qu’il reste subtilement présent un long moment dans la pièce où il a été consumé. Comme pour les bougies, quelques précautions sont à prendre, la principale étant de bien aérer la pièce pendant la combustion.

 

Dans une prochaine et dernière partie, nous verrons les élémentaux protecteurs.

 

Fr. Kearan.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par coursoccultisme
Charger d'autres écrits dans bougie

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Curiosité : l’Almanach du magiste !